Nicole Bottet



Actualités



Projets



À propos

Le poète japonais Shiki prend son couteau­
“Pelant une poire ­
des gouttes sucrées ruissellent
le long de la lame”

Gilbert lascaux

Nicole Bottet traduit les saveurs d’une grappe de raisins, la forme voluptueuse d’une poire qui est une pyramide douce,l’ovale radieux d’un citron…les cerises comme des billes acidulées et délicieuses…



Biographie

Années 70


​La maison oubliée de mes aïeux nous accueille au milieu de ses ruines, en plein Berry.
Pas d’eau, pas d’électricité, époque des portraits sur toile alors que l’eau de l’aquarelle gèle sur le papier.
En 73 première exposition, Prix à l’académie Française, un atelier dans une cour, un bébé. 1976, le Japon me remet un prix, exposition à la Galerie Nichido et voyage à Tokyo.
Les peintures à l’huile sont de grands formats, des monochromes gris.
Une peinture du silence.
Des expositions en Autriche, Allemagne, Suisse, Paris, Japon.
Les premiers achats dans les collections publiques, Musées.

Années 90


Correspondent à une toute autre période, installés au château d’Ouville.
L’Abbaye arrive le travail de l’ombre, la recherche du noir couleur. Les grappes de corps suspendus dans l’espace seront exposées à Rouen au centre d’Art contemporain.
Dans l’atelier de Paris fin 90, en secret, je découvre la feuille d’or, les bruns chauds.

Les Années d’aujourd’hui


Les objets ,les fruits voyagent pour arriver à Vence dans les ​années 2000.
Et la couleur explose, le rouge , le vert, le jaune, couleurs saturées qui doucement muent en graphisme noir et blanc , fleur immense, feuilles à peine teintés.
Alors que surgissent encore d’un carton des lettres, des journaux, des documents de famille qui se transforment en peinture sur la toile marouflée.

En 2010 les peintures s’installent au musée de Salzbourg, en 2014 au musée de Saalfelden.

Beaucoup de créations ,lumière, livres litho, en 2015 , l’atelier s’ouvre dans le 11eme à Paris

 

 



Bibliographie

2011

Nicole Bottet - GIlbert Lascaux

Fragments International Editions 2011
2008

Écrits - Gérard Grisey

Éditions Guy Lelong collection MF 2008
Dont un extrait titré "3 compositeurs et un peintre"
2002

Le temps effeuillé - Valérie Duponchelle

Édition de l'Amateur
1999

L’instant immobile N. Bottet - Jean Marie Dunoyer

2012

Livre d’artiste, livre objet, lithographies, 35 pierres

Éditions Neuhauser Kunstmühle, Salzbourg Autriche
Français allemand numéroté signé quelques lignes écrites par nicole bottet et traduites par Nikolaus Topic


Atelier

Dans le Marais, au fond de la cour, de grandes verrières cachées par des arbres, du lierre, des hortensias, la double porte s’ouvre sur le bureau du patron. Le bureau 19ème siècle rouge foncé, avec des fenêtres pour surveiller de tous côtés les ouvriers, et la trappe guillotine que l'on ouvre comme un store pour passer les factures.
C’était une une petite usine ou un grand atelier d’un bombeur de verre. À droite c’est devenu mon atelier, à gauche celui de Gottfried salzmann. Les piliers en pierre sont tout noirs, un noir magnifique de suie sur lesquels j’accroche tout ce que j’aime. Je n’aurais jamais osé repeindre ces murs sombres marqués par le feu. La forge est toujours là de l’autre côté avec sa soufflerie. Les feux de bois y sont magnifiques.
Au long de la verrière une grosse pièce de bois porteuse de lourdes machines est ma table de travail, sur un grand mur blanc je cloue, j'agrafe mes toiles pour peindre les grands formats. Ma palette est devenu un objet composé de strates bizarres, de fossiles, de pinceaux, des vieux pots ont pris racine, je vis dans la térébenthine.
Les toiles s’entassent, les tiroirs de la pantalonnière sont lourds de gravures, de peintures, les vases de mariés, les plâtres accrochés aux murs noirs, les trésors encadrés, un tas de CD, des cartons à dessins, des taches sur le sol peint en blanc, des pastels, du fusain écrasé.
L’atelier du bombeur de verre est devenu mon atelier, envahi de peintures, de musique. Comme j’oublie souvent de fermer la porte d’entrée à clef, je retrouve tout à coup un intrus avec un lustre à la main qui me demande de le réparer. Tout, mais rien n’a changé.


Contact

Votre nom

Votre email

Votre message

Votre message a été envoyé, merci.

Partenaires